Qui sommes-nous ?

Sciencis met en lien la médiation scientifique, l’éducation à l’environnement et la valorisation sociétale de la recherche.

Nos missions

Sciences : développer la culture scientifique, technique et industrielle
Innovation : du nouveau à tous les niveaux 
technologique

Les dernières recherches issues des laboratoires, publiques ou privés, sont valorisées auprès de la société. Une communication par la pratique : les publics peuvent expérimenter autour des dernières découvertes.

social

Permettre à tous d’accéder aux sciences. Que l’on soit à la ville, ou à la campagne, quel que soit notre âge (de 2 à 99 ans), que l’on soit empêché, la pratique des sciences et les connaissances scientifiques doivent être partagées à tous. L’école, les lieux de loisirs, l’espace public, peuvent tous être mobilisés.

supports

Développer des outils pédagogiques innovants, qu’ils soient par l’intervention de nouvelles technologies, une approche originale ou des thématiques novatrices.

structurel

Une structure indépendante, agile, prête à accompagner ceux qui s’engagent pour la société.

Société : diffuser l’éducation à l’environnement pour un développement durable

Pour mieux se rapprocher de la réalité des habitants, il faut apprendre à la connaître. Les partenariats avec les acteurs du territoire permettent de répondre aux besoins et aux attentes.

Nous avons à coeur de mettre en cohérence la mission et l’action, pour répondre ensemble aux 17 objectifs du développement durable de l’ONU.

Paula Bruzzone Rouget, fondatrice

De formation écologue, Paula a développé son expérience dans l’animation de réseaux de recherche, de culture scientifique et d’éducation à l’environnement.

Son master en sciences de l’environnement à l’université d’Orsay, Paula l’a obtenu en parallèle de diverses missions de médiation scientifique. Après une expérience en muséologie à la Cité des sciences et de l’industrie, elle a conçu le premier domaine d’intérêt majeur de la région Ile-de-France en santé environnement. Dans un laboratoire de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, elle a coordonné l’animation de réseaux de recherche entre science et société, sur les thématiques de climat, environnement, développement durable et santé, avec les scientifiques les plus compétents dans ces domaines. Elle a ainsi préfiguré ce domaine au sein de l’actuelle Université Paris Saclay.

En parallèle des actions scientifiques, Paula a participé activement à la coordination des réseaux franciliens de culture scientifique (QSEC, Sciences Essonne, Planète Sciences, Fête de la science…). Elle est aussi investie depuis 15 ans dans le réseau francilien d’éducation à l’environnement GRAINE Ile-de-France, où elle est coprésidente aux partenariats.

Camille Joggi, chargée de médiation sciences-société

De formation scientifique, Camille a étudié à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne les sciences et technologie du vivant. Son master en poche, elle s’est tournée vers le domaine de la culture scientifique et de l’éducation.

Elle a conçu, développé et animé des projets d’éveil à la science (jeux de piste, ateliers) à destination du grand public, des familles et des enfants, au sein de structures de culture scientifique telles que l’Espace des Inventions à Lausanne et le Centre de Ressources Paris Sciences. Elle a également coordonné les concours de robotique de Planète Sciences (les Trophées et la Coupe de France de robotique, ainsi que leur finale européenne Eurobot junior et Eurobot).

Camille a ensuite continué à transmettre son enthousiasme pour les sciences en tant que Professeure des Écoles à Paris, où elle enseigne depuis 7 ans. Elle mène régulièrement des projets en sciences et technologies avec ses élèves, sur des thématiques variées telles que l’électricité, les ombres et la lumière, la germination, ou encore la robotique.

Sensible aux enjeux de l’urgence climatique, Camille souhaite aujourd’hui donner un tournant à son parcours en mettant ses compétences en pédagogie et en médiation scientifique au service de l’éducation à l’environnement.

Marion Joly, chargée de médiation sciences-société

Ayant obtenu son bac scientifique spécialité physique-chimie en 2019, Marion s’est ensuite tournée vers la biologie. Elle a obtenu sa licence en sciences de la vie en 2023 à l’UFR des sciences de Versailles.

Elle a eu l’occasion de pouvoir s’initier au métier de médiatrice dans un musée scientifique immersif (à Bercy Village) et elle a voulu continuer dans cette voie.

De ce fait, elle suit une formation en alternance dans le master Evénementiel Médiation des Arts et des Sciences (EMAS) de l’UVSQ.

Concernée par les sciences et l’environnement, Marion effectue son alternance chez Sciencis pour une durée de 2 ans.

Son rôle dans l’entreprise ? Concevoir des activités et développer des parcours pédagogiques pour des actions de médiation scientifique et y prendre part.